Le Chant diphonique est originaire de Mongolie. Il est constitué de plusieurs sons : un bourdon très stable, plutôt grave, qui émet de nombreuses harmoniques en général aiguës. Ces harmoniques permettent de réaliser des mélodies qui semblent « sorties de nulle part ».


Qu’est-ce que le chant diphonique ?


L'effet relaxant indéniable du chant diphonique sur l'être humain est dû à sa douceur et sa beauté harmonique. Mais ce n'est pas le seul !

Il s'avère par expérience, ressenti et résultats qu'il a un fort pouvoir vibratoire restructurant et pratiquement immédiat sur le système énergétique humain : méridiens (veines d'énergie), chakras (centres d'énergie), corps subtils (champs d'énergie). Voici une représentation imagée très sommaire du système énergétique de l'être humain :

Le son voyage à travers tout le corps mais surtout par l'intermédiaire du système hydrique du corps à une vitesse de 1500m/s, 4,33 fois plus vite que dans l'air ! Il va ancrer des "informations" dans notre corps énergétique grâce à la capacité de transport et de stockage mémoriel de l'eau dont le corps humain est composé à 65%.

Ces "informations" sont les intervalles naturels parfaits du chant diphonique : octave, quinte, tierce, septième, etc.

Dans la vie tout est relationnel. L'intervalle musical représente la "distance relationnelle" d'une note à une autre. La plupart du temps les relations sont faussées par toute sorte de croyances : familiales, sociales, religieuses, politiques, etc... Ce qui entraîne une certaine incohérence au niveau énergétique. La suite est bien connue : déséquilibre, mal être, maladie.

C'est là qu'intervient le chant diphonique en rappelant au système énergétique, très sensible au son, l'ordre relationnel primordial qu'il contient dans sa structure. Le chant diphonique réorganise, nettoie et re programme vibratoirement le système énergétique en une cohérence harmonique naturelle.

Les effets des sons harmoniques de la voix sur les énergies de la conscience créent une relaxation profonde, induisent une expansion de conscience et rééquilibre psycho-énergétiquement les chakras et les méridiens. Tout cela mène à une (re)découverte de Soi.

Par ignorance du pouvoir créateur de ces pensées l’être humain pollue son corps physique et ses corps subtils comme il pollue la terre et son atmosphère.

Au gré de pensées malsaines et obsessionnelles issues de peurs, de manques, de tourments et d’autres traumatismes, des déchets s’accumulent petit à petit, ici où là, créant des blocages, des bouchons, des zones de stagnation ou des fuites d’énergies. Affaiblissements puis maladies s’en suivent avec incompréhension du phénomène.

Certaines de ces formes pensées vont même jusqu’à devenir des parasites en se nourrissant de l’énergie d’un ou de plusieurs organes de leur créateur.

Seule une introspection sincère et véritable pourra mettre fin à cette auto-punition.

Le chant diphonique intervient à ce moment là en nettoyant le terrain et apportant le regain d’énergie nécessaire à cette introspection salutaire.

Accueil Géobiologie Chant diphonique